Imprimer

Les espaces verts / la forêt

Les espaces verts

La mare

La mare

La mare a été réhabilitée, lors de l’été 2013, dans le cadre d’un Chantier international de jeunes. Avec l’aide d’agents territoriaux, d’élus, ainsi que de Pechbonniliens, ce groupe était chargé de la mise en valeur de la mare communale, du nettoyage des abords, de la création et de l’aménagement d’un cheminement piétonnier avec la pose de bancs et de poubelles. En choisissant d’établir un partenariat avec l’association Citrus, délégation régionale en Midi-Pyrénées de Solidarités Jeunesses, il s’agissait pour la municipalité, de participer au développement des échanges entre les cultures, de tisser des liens entre ce groupe de jeunes et les Pechbonniliens, de contribuer à la sensibilisation et au respect de l’environnement.

Suite à la visite, au printemps 2017, d’un spécialiste des zones humides de l’association Nature Midi Pyrénées, nous avons eu un retour plus que satisfaisant sur l’état de notre mare et sa biodiversité. En effet, elle héberge un grand nombre d’amphibiens tels que tritons marbrés, tritons palmés et grenouilles vertes. Sans oublier notre couple de canards col vert qui, tous les ans, vient élire domicile pour donner naissance à sa ribambelle de canetons. Le fait que cette mare s’assèche l’été est profitable à toute cette faune qui profite de la berge pour se loger. Nous vous invitons à venir flâner autour de la mare et prendre connaissance du panneau explicatif sur sa vie.

Les plantations

Les plantations

Depuis plusieurs années, la municipalité, dans le cadre de sa politique en faveur du développement durable et de la préservation de la biodiversité, conduit un programme de plantations, en partenariat avec l’association Arbres et Paysages d’Autan.

Soutenue par le Conseil régional Midi-Pyrénées, cette association propose depuis 20 ans, du conseil par des animateurs qualifiés sur le choix d’espèces adaptées au sol, au climat et au projet du propriétaire, la réalisation d’une commande, la mise à disposition de paillage biodégradable, et le suivi des plantations sur deux ans.

Dans le cadre du programme de plantations, les plants choisis sont des arbustes, soit des cornouillers sanguins, des viornes lanternes, des troènes des bois, des lilas, des cognassiers, et enfin des arbres, érables, chênes, tilleuls et fruitiers. Ces différentes haies ont été plantées au clos Barat, au Centre Commercial le XV (champs), au cimetière, aux abords du gymnase et de la médiathèque, ainsi qu’aux niveaux des containers, chemin des coteaux, à la salle des fêtes et chemin de Castillon.

Pour en savoir plus : Arbres et paysages d’autan : www.arbresetpaysagesdautan.fr

La forêt communale de Pechbonnieu

La forêt communale de Pechbonnieu, d’une superficie de 21 hectares, est particulièrement accueillante. Vous pourrez profiter de ses espaces verts ombragés, pour vous détendre et vous promener le long de ses chemins. Attentif à l’environnement, le promeneur pourra, avec un peu de chance, apercevoir différents hôtes qui peuplent ces milieux (chevreuils, sangliers, …) sans oublier de nombreux oiseaux.

Extension de la forêt communale Pechbonnieu

Carte de la forêt

  • En 2001, la municipalité a fait le choix d’investir dans l’acquisition foncière en limite de notre forêt communale. Grâce à cet investissement, la superficie de cette zone est passée de 7 à 21 hectares,

  • En 2009, la municipalité s’engageait dans un programme d’aménagement forestier sur 3 ans, en partenariat avec l’Office National des Forêts et le Conseil Général. Cet aménagement consistait à reboiser 2 parcelles de 3,5 ha, situées à l’extrémité du chemin de Roche.

En décembre 2009, 5200 arbres ont été plantés :

  • 3200 chênes sessiles

  • 850 chênes rouges

  • 850 cormiers

  • 350 merisiers

  • 300 cèdres atlas

  • 300 pins maritimes

Si vous avez l’occasion de flâner dans la forêt, vous pourrez apercevoir cette plantation à partir du panneau « Forêt communale de Pechbonnieu » en prenant le chemin principal au bout du chemin de Roche. A première vue, cet espace ressemble à une friche mais il s’agit d’un processus normal pour une extension contrairement à un parc qui lui, est toujours bien entretenu mais qui laisse moins de place à la biodiversité.

Voir le diaporama en version pdf

Les passerelles de la forêt

Dans le cadre de l’amélioration des chemins piétonniers, la commission Environnement a jugé nécessaire d’installer deux passerelles dans le bois communal. Cette réflexion a été menée en coopération avec les services de l’ONF et les conseils de M. Grandet, responsable de notre secteur. Ces passerelles ont été fabriquées par les ateliers de l’ONF et installées par nos services techniques qui ont fait un travail remarquable. La première passerelle (7 m x 0,90 m) permet de traverser le ruisseau de « La Madeleine » et de poursuivre le chemin qui traverse la forêt pour rejoindre le chemin de « L’homme mort ».

Cela nous a également permis le contournement d’une parcelle privée. La seconde passerelle plus petite (4 m x 0,90 m) se trouve sur le chemin de « L’Homme mort » et traverse le même ruisseau. Vous pouvez vous rendre dans la forêt par l’entrée principale chemin de Roche, par le chemin du Moureau et par les Coudeyrous sans avoir à rebrousser chemin.