Imprimer

Si on parlait d’égalité filles-garçons?

Le code de l’éducation rappelle que la transmission de la valeur d’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, se fait dès l’école primaire. Cette politique publique est une condition nécessaire pour que, progressivement, les stéréotypes s’estompent et que d’autres modèles de comportement sans discrimination se construisent. Dans cette finalité d’une culture de l’égalité et du respect mutuel, la municipalité a souhaité mener un projet sur 2018-2019, avec pour objectif d’interpeller les élèves sur leurs représentations de l’autre sexe, de déconstruire certains schémas via des activités culturelles, des ateliers philo, d’illustration, des jeux, des animations autour de la photo, de la vidéo …  Par ces actions, l’objectif est de construire des espaces où le vivre ensemble passe par l’instauration d’une culture de l’égalité et par la coopération entre les filles et les garçons. Chaque année, la municipalité propose aux enfants sur des temps périscolaires différents ateliers menés par des professionnels autour des questions de la laïcité, des droits des enfants et de l’égalité fille-garçon … Ces actions ont pour objectif de faire évoluer les représentations par la création artistique et la valorisation des réalisations. Méli Mino, événement multidisciplinaire, ludique, festif qui prône le vivre et le faire ensemble, est l’aboutissement de plusieurs mois d’ateliers. Encadrés par l’association toulousaine Matilda, ces enfants ont participé cette année à la création d’une vidéo à partir de paroles d’enfants recueillies dans le cadre d’ateliers philo. Une première action avait été, en début d’année scolaire, de créer et de distribuer des cahiers de texte et agendas sur cette thématique ; les prochaines seront menées dans le cadre du conseil municipal d’enfants. Éduquer ensemble des filles et des garçons dans le respect de chacun est un enjeu essentiel pour la municipalité car il permet l’apprentissage de la vie en société et le respect de l’autre.